Tylestel

Accueil du site > Univers > Mythologie > 8. Our

8. Our

Dieu de l’argent et de la construction

mardi 22 septembre 2009, par Bastien Lyonnet


Our, Dieu de l’argent, de la construction et du commerce.

Symboles : un marteau, une licorne.

Our est le Dieu bâtisseur, celui qui invente et réinvente le monde. Jamais il ne cesse dans sa recherche de nouvelle création. Il est représenté bien souvent dans des statues d’or ou d’argent. Ses représentations font toujours ressortir une grande complexité de réalisation ainsi qu’un grande richesse dans les matériaux. Toujours armé d’une tenaille ou d’un marteau, il prend bien souvent l’apparence d’un solide ouvrier ou d’un artisan avec un barbe sobre, un cou et des bras robustes. Il aime apparaître sous les traits d’un infirme bien qu’il n’en soit pas un. Le plus grand chantier de Our fut la construction du monde. Il y a pris goût et depuis il s’attache avec acharnement à toute création possible. Dans son for intérieur, il est prêt à recommencer la création d’un nouveau monde, quitte à raser celui existant. Mais sans l’aide des autres Dieux il ne peut rien faire.

Our représente l’intelligence, il est l’incarnation de cette redoutable capacité qu’on les mortelles de pouvoir comprendre assimiler et créer le monde. Our est une personne machiavélique qui fera tout pour atteindre ses objectifs. Il prépare ses plans, les peaufine dans les moindres détails puis les met à exécution. La seule chose qu’il aime autant que la création est l’argent : amasser des fortunes le fascine. Plus précisément c’est la manière dont ces fortunes sont construites qui l’intéresse. C’est pourquoi en plus d’être le dieu de marchand, c’est aussi celui des voleurs.

D’une nature plutôt enjouée, il est difficile de mettre Our en colère. Cependant il y a deux choses qu’il déteste : qu’on détruise une belle réalisation (Une construction particulièrement ardue, un texte de loi sophistiqué) et que sa femme le trompe. Hélas il a bien peu de moyen de contrôler sa divine épouse Pso. Il met alors en place de terribles stratagèmes d’une complexité extrême afin de piéger celui qui l’a défié. Irs est toujours sur ces gardes et se méfie continuellement d’Our.

Les temples d’Our sont toujours les plus riches. C’est un point d’honneur pour les prêtres et les prêtresses que d’avoir le lieu de culte le plus fortuné. Les artisans et les commerçants participent à cette richesse en déposant régulièrement des offrandes pécuniaires pour s’assurer la croissance de leur commerce. Ainsi, les temples sont pleins de pierreries, d’or, de marbre taillé, d’oiseaux rares voir d’esclaves particulièrement recherchés.

Seulement équipé de son géni et de son marteau, Our a créé lui-même ses serviteurs. Il s’agit des Cyclopes, des géants, pareil à des montagnes, et dont l’oeil unique étaient caché sous d’épais sourcils. Ils aident leur maître dans ses chantiers extravagants et lui servent d’agents. Ils sont au nombre de trois : Argès, Stéropès et Brontès. Ils avaient cependant un frère : Acmon. Ce dernier fût capturer par les Titans durant la terrible guerre titanesque. Il fût perverti par les Tétracéphales et servi de modèle à la création de centaines d’autres cyclopes qui ravagèrent le monde qu’Our avait bâti avec tant d’amour. Depuis, Our fait chasser tout les Cyclopes en souvenir de son fils Acmon.

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette