Tylestel

Accueil du site > Univers > Mythologie > 3. Nerven

3. Nerven

Dieu de la justice et des cieux

mardi 22 septembre 2009, par Bastien Lyonnet


Nerven, Dieu de la Justice et des cieux.

Symbole : la balance, l’aigle, le sceptre

Nerven est le roi des Dieux mais ce titre honorifique ne lui donne aucune importance majeure par rapport à ces pairs. Pour eux il est juste un Dieu parmi d’autres. Ce titre vient du fait que c’est lui qui a guidé les siens lors de la guerre titanesque. Nerven prend le plus souvent l’apparence d’un homme d’âge mur, au corps robuste et à l’air grave. Son visage a une expression de majesté sereine. Sa chevelure ondoyante encadre son visage ainsi que la barbe finement bouclé. Il porte bien souvent un long manteau d’or qui laisse découvert son bras droit et sa poitrine. Dans sa main droite se trouve le sceptre foudroyant, représentant la royauté qu’il exerce sur l’Olympe ; sceptre qu’il aurait arraché aux Tétracéphales. Les aigles, grand et petits l’accompagnent partout où il va.

Son culte est pratiqué partout sur terre tellement ce dieu est populaire. Ces temples sont généralement situés dans des endroits élevés en altitude pour se rapprocher des cieux. Il compote presque toujours une très haute tour, une flèche, généralement recouverte de métal à l’extrémité afin de capter les éclairs, la force des cieux. Le clergé de Nerven est très hiérarchisé, Nerven déteste le désordre et l’anarchie. Par conséquent seul les prêtres ont le droit de rentrer dans le saint des saint du temple, là où se trouve l’autel et où brulent les graisses et les offrandes destinées au dieu. Les cérémonies pour honorer le roi des dieux se passe souvent en extérieur et suive une longue procession qui amène les croyant jusqu’à l’entré du temple. C’est alors que les sacrifices sont faits. Si durant la procession un aigle vient survoler le lieu, alors il est dis que Nerven entendra les paroles des prêtres. Un rituel très courant est le serment de Nerven. Ce dernier consiste à faire jurer deux personnes devant la statut du dieu, chaque personne jurant d’accomplir un acte précisé lors du serment. Si une des personnes trahis le pacte, Nerven la fera pourchassé. Et il n’est pas très sage de braver la colère du roi des cieux.

Les prêtres de Nerven sont des hommes de lois. Ils font respecter les serments portés devant le Dieu et enseignent la loi aux mortels. Ils assistent bien souvent les seigneurs quand ces derniers doivent rendre leur verdict. Ils agissent aussi en tant qu’enquêteur pour traquer les criminels et révéler la vérité. Cela dit, il ne faut pas croire que la loi propagée par les prêtres est la loi divine. Nerven n’écrit pas et n’édicte pas les lois des mortels. Il désire seulement qu’elles soient appliquées. Une personne qui commet des actes atroces mais qui restent dans les limites de la loi n’est pas redevable devant Nerven. Ce Dieu est aussi le bâtisseur du Grand Empire. Il s’était donné comme devoir de guider les mortels. Mais il a été très déçu de leur comportement, ainsi il est beaucoup moins actif actuellement, préférant se morfondre sur ses erreurs passées. Pourtant il est toujours très adulé parmi les mortels qui le considèrent encore comme plein de sagesse. D’ailleurs, les fanatiques de Nerven, « les Purificateurs », désirent parler en son nom en voulant bannir la kardia. La vérité est que comme de nombreux prêtres, ils ne connaissent pas la volonté du Dieu concernant la nouvelle kardia. En réalité, le Dieu se moque de cette nouvelle pratique. D’après Velas, Dieu du temps, il semblerait que Nerven va même tenter d’utiliser cette nouvelle kardia pour réaliser ses nouveaux plans. Mais quels sont t-il ? Cela il l’ignore.

Le cortège de Nerven Nerven est un dieu extrêmement volage. Les histoires d’amour du roi des cieux sont nombreuses, tout comme ses fils et ses filles. Et ceci bien qu’il est une femme officielle. Il s’agit de Svar, celle qui sous la guerre titanesque endossait le titre de vierge céleste. Elle est la fille du titan Fraoth. Elle devait sur son char celeste prendre le contrôle des cieux. Au lieu de cela, le divin Nerven charma l’enfant du titan et en fie sa femme. Dés lors, quand Nerven dort, Svar parcours la voute céleste de son char, illuminant le monde de millier d’étoiles. Et quand Svar est en colère contre les mortels ou contre son mari, le ciel est parcouru de comètes qui quelques fois s’écrasent sur terre. Son symbole est le paon, dont les plumes rappellent le ciel étoilé.

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette